Bibliotheques71.fr : du portail au site collaboratif et communautaire

Version imprimableVersion imprimableEnvoyer par courrielEnvoyer par courriel

La cecilia/Jean-Louis Comolli .-1976Bibliotheques71.fr, le site de la Direction de la Lecture Publique de Saône et Loire, a ouvert ses portes à la fin du mois de février. Au delà des services classiques d’un portail de bibliothèque départementale –accès au catalogue, consultation du compte et réservations pour les partenaires – c’est surtout un outil collaboratif pour tous les acteurs de la lecture publique au double service de leur action et  des habitants du département.  Toutes ces nouvelles fonctionnalités ont été réalisées simplement en puisant dans la bibliothèque de modules du système de gestion de contenus Drupal, particulièrement riche pour tout ce qui touche au travail collaboratif et la gestion de communautés.

Une base documentaire multi-contenus.

La base documentaire rassemble et met en cohérence des contenus de tous types, éditoriaux et bibliographiques.

Le catalogue du SIGB Aloès d’Archimed, est exporté quotidiennement. Les notices bibliographiques sont regroupées en notices d’œuvres selon un modèle FRBR simplifié avant d’être intégrées en tant que contenu dans le CMS avec les modules de la famille DrOOpac - DrOOCAM et DrOOpOeuvre.

Outre l’information bibliographique, la base Drupal intègre des agendas, formations, groupes thématiques, wikidossiers (base de connaissance). Les bibliographies, coups de cœurs et supports d’animation peuvent être liés avec les notices bibliographiques pour connaître immédiatement la localisation et la disponibilité d’un document. L’annuaire référence les acteurs de la lecture publique du département parmi lesquels les bibliothèques  dont les données sont reprises du module FotoRezo d’Aloès.

Le moteur de recherche SolR indexe tous les contenus et la recherche peut être fédérée ou limitée à un ou plusieurs types de contenus, par exemple au seul catalogue.

Dans la mesure du possible, les vocabulaires d’indexation s’appliquent à plusieurs types de contenus. C’est, par exemple, le cas pour les publics et genres qui présentent des facettes pour les agendas, bibliographies, coups de cœur, œuvres et support d’animation ou les domaines professionnels pour  les formations , groupes collaboratif et la base de connaissance.

Un outil de travail pour les bibliothèques relais.

En assoAffichage de et recherche dans la liste des prêtsciant une carte emprunteur Aloès à leur compte utilisateur Drupal, les professionnels et bénévoles du réseau peuvent, via le module DrOOpEmpr et les web services du SIGB, consulter les documents en prêt, effectuer et suivre des réservations ou obtenir la liste des ouvrages en leur possession réservés par d’autres. Si la carte associée correspond à une bibliothèque relais,  ils peuvent faire une interrogation multicritère sur les documents prêtés par la BDSL en leur possession  et télécharger les notices en format ASCII tabulé vers un tableur ou en unimarc /recommandation 995 pour les intégrer dans leur catalogue.

Un outil collaboratif et communautaire.

Le site a été conçu comme un espace collectif où des communautés créent collaborativement  et partagent des contenus. Le module Drupal Organic Groups permet de constituer des groupes d’utilisateurs autour d’une personne ou un contenu. Sur bibliothèques71.fr, les communautés correspondent à une entrée d’annuaire –bibliothèque, libraire ou encore éditeur- un groupe thématique, par exemple l’open data ou lla programmation culturelle , ou une formation.

page d'accueil de la BDSLLes utilisateurs du site peuvent rejoindre une communauté librement, dans le cas de l’annuaire et des groupes thématiques – ou à l’initiative du gestionnaire de la communauté. Par exemple, la communauté liée à une formation est réservée aux seules personnes inscrites à une session.

Avec l’accord d’un gestionnaire, chaque membre de la communauté peut devenir contributeur et proposer des contenus : agendas, articles de blog, coups de cœur et wikidossiers. Un mécanisme de workflow permet de gérer les  états des contributions et leurs transitions : brouillon, prêt à la publication, publication autorisé, publié, archives. Les droits sur les contributions et leur état sont définis dans des rôles que les gestionnaires du groupe attribuent aux membres.

Chaque communauté dispose d’un espace de publication sous forme d’une page d’accueil la présentant avec la liste des membres et les contenus de groupe.  Une bibliothèque, même la plus petite, peut ainsi présenter à son public son activité, les événements qu’elle organise ou ses coups de cœur de manière autonome. Pour un groupe thématique, l’espace communautaire permet d’exposer des points de vue dans un blog collectif, de signaler des événements  et de constituer des dossiers ou une sélection de documents. Les participants à une formation pourront retrouver les dates des prochaines sessions, consulter en ligne les supports de formation ou les documents de référence.

Sauf s’ils ont été définis comme privés, donc visibles des seuls membres du groupe, les contenus peuvent être publiés dans d’autres contextes que celui des communautés : après une recherche fédérée, sur la page d’accueil du site pour ceux sélectionnés par les webmestres, sur sa page personnelle pour les groupes dont on est membre ou dans les espaces construits en fonction du type de contenu : coups de cœur, agendas, wikidossiers.

Du portail au site : un projet de service.

Depuis longtemps, les bibliothèques départementales ne se résument plus à  la seule activité de prêt à des bibliothèques relais pour devenir des animateurs du réseau de lecture publique d’un territoire. Parallèlement, leur présence sur internet ne peut plus se limiter un accès à leur catalogue et au compte lecteur. Bibliothèques71 dépasse le simple concept de portail pour proposer un site qui reflète la vitalité de la lecture publique en Saône et Loire avec des nouveaux services et une offre documentaire nouvelle basé sur des contenus variés dont, entre autres, le catalogue. Basé sur le travail collaboratif, le site devient l’outil principal pour l’animation d’un réseau. En conséquence, sa réussite nécessite une implication de toute la communauté de la lecture publique dans une logique de projet de service comme l’on parle de projet d’entreprise.